MICHEL ROLLAND  –  ŒNOLOGUE-CONSEIL

L'équipe de vinification du Château Fonplégade est fière de travailler avec le célèbre œnologue-conseil Michel Rolland, dont le nom est associé à certains des meilleurs vins au monde. En plus de ses propres domaines, parmi lesquels Château Le Bon Pasteur, Château Bertineau Saint-Vincent, Château Rolland-Maillet et Château Fontenil, M. Rolland collabore en tant qu'œnologue-conseil avec quelques-unes des propriétés les plus réputées du monde sur quatre continents. Au cours des années, des noms tels qu'Angélus, Ausone et Valandraud à Saint-Émilion, Pape Clément à Pessac-Léognan, Pontet-Canet à Pauillac, Ornellaia en Toscane, ainsi que Harlan Estate, Bryant Family, Araujo, Ovid, Dalla Valle et Staglin Family Vineyards dans la Napa Valley se sont ajoutés à ces références prestigieuses. M. Rolland est diplômé de la très cotée Faculté d'Œnologie de Bordeaux.

 

INTERVIEW DE MICHEL ROLLAND – SEPTEMBRE 2011

1/ Vous avez commencé à travailler en tant que consultant pour M. et Mme Adams en 2004 à Château Fonplégade. Si l'on considère les sept derniers millésimes du domaine, que pensez-vous du résultat ?

Depuis le début, avec l'accord de M. et Mme Adams, nous n'avons jamais cessé d'améliorer le vignoble et les installations, pour faire de Fonplégade ce qu'il est aujourd'hui : un Grand Cru Classé à part entière.

2/ Quelles sont les principales décisions techniques que vous avez prises dans les chais et les vignes de Fonplégade depuis que vous avez commencé à y travailler ?

Une restauration complète des chais était nécessaire, non seulement sur le plan technique, mais également en termes d'esthétique. Les installations de vinification et la zone de réception des vendanges ont été entièrement rénovées. Le vignoble est en cours de renouvellement, selon un calendrier visant à respecter l'équilibre naturel des parcelles. M. et Mme Adams ont accepté d'entreprendre un travail de titan.

3/ Que pensez-vous de la qualité des 18,5 hectares de Fonplégade situés sur le plateau et en pied de côte ?

Ce plateau d'argile et la Côte Sud de Saint-Émilion ont toujours bénéficié d'un terroir extraordinaire, celui d'un Premier Grand Cru Classé qui a été quelque peu oublié au cours des ans.

4/ À présent que les chais et le vignoble ont été entièrement remis à neuf, que pensez-vous du potentiel du Château Fonplégade pour les années à venir ?

C'est un très grand vin. Ce terroir particulier constitué de différents types de sols donne à Château Fonplégade une identité propre, avec d'énormes possibilités en termes de qualité.

5/ En 2009, Fonplégade a entamé sa conversion vers la viticulture biologique. C'était un projet que M. et Mme Adams avaient à cœur. Là encore, vous étiez à leurs côtés pour les conseiller. Que pensez-vous de cette transition vers le bio à Fonplégade ?

La viticulture biologique est une philosophie très intéressante. Cela représente un travail considérable en termes de mise en œuvre, de vigilance et de connaissance. Je crois que nous devons nous y tenir. Il faut un certain temps à la vigne pour s'adapter et mettre en place ses propres défenses. Le climat nous aide et la nature le mérite. Je ne peux que soutenir un tel projet.

6/ Entre 2004 et 2010, y a-t-il un millésime particulier de Château Fonplégade qui vous a marqué plus que les autres ?

Il m'est impossible de n'en citer qu'un. À mon avis, 2005 était un véritable exploit à l'époque, et la trilogie 2008/2009/2010 restera gravée dans l'histoire de Fonplégade et dans la mémoire de M. et Mme Adams.

  Michel Rolland